Femmes, Ministres et Féministes  Notre combat pour l’égalité réelle

Femmes, Ministres et Féministes
Notre combat pour l’égalité réelle

ÉLISABETH MORENO et AGNÈS PANNIER-RUNACHER

Format : Livre
10.00 €
Ajouter au panier

La France est l’un des pays les plus avancés dans le monde en matière de lutte contre les violences sexistes, un pays précurseur pour l’égalité des chances pour les femmes et de parité économique.Grande cause du quinquennat du président de la République, ce combat pour l’égalité femmes-hommes a mobilisé le gouvernement sur tous les fronts.

Malgré le chemin accompli, beaucoup reste à faire. Le féminisme est une conquête permanente, un combat pour l’égalité réelle toujours inachevé. C’est aussi un humanisme qui nous concerne toutes et tous. Alors que l’égalité est au fondement même de notre pacte républicain, comment pouvons-nous prétendre construire une société où chacun a sa place, si nous nous accommodons d’inégalités qui touchent la moitié de la population ?

Fortes de leurs parcours dans les secteurs privé et public, deux femmes Ministres allient leurs forces et s’engagent en féministes dans leurs champs d’action respectifs. Deux voix s’élèvent pour faire de l’égalité réelle un véritable combat culturel et pour faire mieux société.

Vingt nouvelles propositions pour que les femmes accèdent à autant de chances, autant de libertés, autant d’espoirs.

ÉLISABETH MORENO et AGNÈS PANNIER-RUNACHER

ÉLISABETH MORENO

Née à Tarrafal au Cap-Vert, Élisabeth Moreno est ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances. Diplômée d’une maîtrise en droit des affaires obtenue à l’Université Paris-Est Créteil ainsi que d’un double Executive MBA de l’ESSEC et de la Mannheim Business School en Allemagne, elle complète sa formation à l’École Nationale de la Magistrature afin de devenir juge consulaire.

Élisabeth Moreno a passé l’essentiel de sa carrière professionnelle en entreprise. En 1990, elle cofonde une entreprise spécialisée dans la réhabilitation thermique qu’elle dirigera durant sept ans avant d’opérer un tournant en rejoignant France Télécom pour y piloter la division PME-PMI de la région sud de Paris. En 2000, elle rejoint le groupe Dell où, pendant douze ans, elle occupera des fonctions successives jusqu’à devenir directrice commerciale en charge des comptes stratégiques pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique.

Forte de cette expérience, elle rejoint le groupe Lenovo en 2012 où elle a en charge les grands comptes de l’Europe du sud avant d’étendre cette responsabilité à la région Europe, Moyen-Orient et Afrique en 2015. Un an plus tard, elle est désignée présidente-directrice générale de la filiale française du groupe informatique. Femme engagée, elle s’investit en parallèle auprès d’associations œuvrant en faveur de l’éducation, de l’inclusion et de la mixité professionnelle.

Le 6 juillet 2020, elle est nommée par le Président de la République, Emmanuel Macron, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances.

AGNÈS PANNIER-RUNACHER

Agnès Pannier-Runacher a été nommée ministre déléguée chargée de l’Industrie en juillet 2020. Elle était préalablement secrétaire d’État auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, depuis octobre 2018. Elle était avant cela directrice générale déléguée de la Compagnie des Alpes (2013-2018), acteur clé du secteur européen des loisirs et leader mondial de l’exploitation de domaines skiables.

Auparavant, Agnès Pannier-Runacher a été directrice d’une division R&D de Faurecia Interior Systems (sous-traitance automobile), directrice exécutive et membre du comité exécutif du Fonds stratégique d’investissement (16 milliards d’euros d’actifs gérés, 1,5 milliard d’euros d’investissements par an, devenu BpiFrance ; 2009-2011), directrice-adjointe des finances et de la stratégie à la Caisse des dépôts (institution financière publique ; 2006-2008) et directrice de cabinet de la directrice générale de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (budget de 6 milliards d’euros, 93 000 agents; 2003-2006).

Elle a débuté sa carrière comme inspectrice des finances au ministère français de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, où elle a travaillé sur la mesure de la performance dans les administrations de l’État, l’investissement socialement responsable et le financement du logement social.

Elle est diplômée de HEC et ancienne élève de l’École nationale d’administration (ENA) et possède un master du CEMS (HEC-Université de Cologne).

Par ailleurs, elle a été désignée « Rising Talent » du Women’s Forum 2007 et « young leader » par la France China Foundation en 2017.